Le roc du Puma

J ai traversé la frontière Perú Bolivia, le 7 mars dernier. Manque de temps et ayant eu des avis assez negatives, je n ai pas fait escale a Puno, quai d embarquement pour les îles peruviennes du Lac Titicaca. J ai donc prefere m arrêter à Copacabana pour pouvoir embarquer à destination des îles du Soleil et de la Lune.

Le lac Titicaca est connu pour être le lac le plus haut du monde, situé a 3 800 m d altitude dans les andes peruviennes et boliviennes. Les pauvres boliviens ! Apres s etre gentillement fait grignoter par le Chili, à cause duquel, la Bolivie n a pas accès a la mer... ils se sont fait grignoter une bonne partie du Lac Titicaca par les péruviens qui en possèdent plus de 80 %...

Le nom de Titicaca signifie "Roc de Puma" en Aymara: L´île symbolise le berceau de la mythologie Inca :

"Une légende raconte que les hommes vivaient heureux dans une vallée fertile. Rien ne leur était interdit sauf monter dans la montagne. Le diable, jaloux de leur tranquillité, leur dit d'aller dans la montagne chercher le feu sacré, sinon un malheur s'abattrait sur eux. Mais les dieux de la montagne appelés « Apus » les surprirent et firent sortir des cavern pumas, qui dévorèrent toute la population. Inti,   le dieu du soleil qu'ils vénéraient, pleura pendant 40 jours et 40 nuits sans s'arrêter, ce qui inonda la vallée et créa le lac Titicaca ; seul un couple survécut en se mettant dans une barque. Ils dirent que, de leur barque, ils avaient vu les pumas, qui s'étaient transformés en pierre. C'est pour cela que le lac s'appelle « el lago de los pumas de piedra », le lac aux pumas de pierre.

Ces pumas de pierre sont aujourd'hui représentés dans la symbolique Aymara par la figure de proue des bateaux (les Balsas), une tête de puma tressée.

Il existe une autre légende qui raconte qu'un trésor Inca dormirait au fond du lac. Il s'agirait d'une partie de ce même grand trésor des Incas du XVIe siècle. Quand Pizarro captura l'empereur Atahualpa à Cajamarca,  il lui promit la vie sauve en échange de richesses. Le conquistador espagnol exigea que l'Inca lui verse une rançon colossale, soit une quantité d'or et d'argent capable de remplir la pièce où Atahualpa était prisonnier : 35 m2 de surface sur une hauteur de deux mètres. L'Inca donna des ordres à ses lieutenants pour que la rançon soit acheminée des quatre coins de l'empire. L'or afflua et la rançon fut presque totalement payée. Sur le lac Titicaca, une navette de barques convoya des kilos d'or et d'argent, entre la rive est et la rive ouest. Mais le 1533 quand les mariniers apprirent l'exécution d'Atahualpa par Francisco Pizarro, ils comprirent que l'Espagnol n'avait pas tenu parole et qu'il avait trahi l'Inca. Dégoûtés, ils auraient jeté le trésor dans les eaux du lac." (source Wikipedia)

Une culture et histoire très riches donc, encore perpetrées  par les habitants des îles.

Les habitants des iles vivent néanmoins principalement du tourisme, même s ils cultivent toujours les terres (quinoa, cereales et... pommes de terre).

Leur esprit communautaire m a beaucoup séduit. Ils fonctionnent en système de rotation : le commercant devient agriculteur pour une semaine et vice et versa. Les enfants vont à l école où l enseignement est basé sur les valeurs de la nature, Pachamama et du respect de l autre.

J ai egalement fait escale sur la petite Isla d la Luna ou la culture ancestrale des Tinawaku y emmenait des jeunes filles de 8  a 18 ans (en moyenne 1 500 y vivaient), afin de leur enseigner l artisanat et les valeurs de la famille. Une gardienne bien plus âgée, les divisait en trois groupes : les Brillantes, vouées à être mariées aux plus vaillants des guerriers, les debrouillardes, qui seront reconverties en enseignantes ou epouses d hommes de classe moyenne et les "Tontas", en espagnols, les Becasses, qui seront sacrifiées au nom de la Lune ou donner en epouse aux gardiens de l île.

Elles etaient decoupées afin que leur sang abreuve la Pachamama, puis brulées afin que la fumee monte vers la lune.... Quel sort, mais quel honneur pour ces becasses...

 

Bref, je fus tres interessée par l histoire du lac Titicaca et par la richesse toujours palpable de cette culture, qu ils tentent de maintenir malgré l arrivée massive d occidentaux...

Écrire commentaire

Commentaires : 2
  • #1

    annette et paulo sibade (vendredi, 16 mars 2012 17:55)

    bonjour,
    tu nous as donné l'impression de moins apprécier le Pérou que l'Equateur.Nous pensons que le Pérou est devenu touristique bien plus tôt que ses voisins ce qui malheureusement a dû modifier ses coutumes et son mode de vie. nous espérons que la bolivie t'enchantera autant que l'Equateur. Grace à toi nous redécouvrons beaucoup de belles choses que nous avons vécues il y a déjà 12 ans...
    Dans quelques jours nous allons découvrir de nouveaux pays bien éloignés de ta Bolivie: le Laos et le Cambodge.
    Bonne route à toi et de grosses bises de Annette et Paulo.

  • #2

    Juicers Reviews (jeudi, 11 avril 2013 08:58)

    I shared this upon Facebook! My buddies will definitely want it!