La revolucion cuidadana !

Je ne pouvais clore ce chapitre sur l Equateur sans evoquer la situation politique et sociale actuelle. Apres des annees de putsh et de dictature, Rafael Correa, ancien ministre de l economie, qui avait demissioné pour montrer son opposition, est élu président de la république de l Equateur en 2007.

Correa est le condidat de plusieurs allainces de gauche, il prone une politique social democrate e institue des le debut de son mandat de nombreux referendums, une premiere dans ce pays.

On le dit souvent proche de Chavez (Venezuela) et de Morales (Bolivie), presidents hostiles aux Etats Unis. D ailleurs, Correa refuse que son pays paye la dette exterieure ce qui a produit un tollé dans ses relations internationales.

Ayant longuement discuté politique avec des equatoriens, je peux affirmer qu il est tres aimé de la population (paysans, classes moyennes et certains intellectuels), mais detesté par les gens d une certaine classe qui voit leurs privileges diminués et qui doivent desormais payer des impots !

Le pays connait de grands travaux. J ai traversé le pyas du nord au sud et d est en ouest et j ai été tres surprise de toutes les ameliorations faites aux niveaux des routes, de la santé et de l éducation. Correa mise aussi sur un tourisme respectueux de l environnemnt. Le pays compte de nombreux parcs nationaux et le ministerio del ambiente tient a proteger toute la biodiversité equatorienne.

 

Arrivée depuis 15 jours au Perou, je vois evidemment les differences entre les deux pays. Ici les richesses du patrimoine ne sont pas autant voire pas du tout protegees, mais la situation economique et politique du Perou est tout autre.....

 

Écrire commentaire

Commentaires : 1
  • #1

    sâadia (mercredi, 18 janvier 2012 20:42)

    Merci pour ce voyage en Equateur par procuration. Très intéressant à de nombreux points de vue.